électrolyse regulation PH chlore

Comment traiter l'eau de sa piscine ?


Retrouvez nos informations sur notre nouveau site piscine  : http://materiel-couverture-piscine.fr/index.html






1 -  Pourquoi désinfecter ?

                L'eau, aussi bien filtrée soit elle, contient encore des germes pathogènes (virus, bactéries, parasites) qui peuvent être dommageables à la santé des baigneurs.
                L'eau doit être désinfectée pour éliminer tous ces germes et empêcher la prolifération des algues.
                Mais l'eau doit être désinfectante pour pouvoir détruire au plus vite toutes les pollutions apportées par les baigneurs ou par les conditions environnementales.

  2 - Produits de désinfection agréés.

                Les seules produits de désinfection agréés en France sont ceux figurant dans l'arrêté du du 7 Avril 1981 modifié par l'arrêté du 28 septembre 1989 et l'arrêté du 18 janvier 2002.

                      Les produits ou procédés de traitement qui peuvent être employés pour la désinfection des eaux figurent ci-après :
               
                    1/. Produits chlorés
(Arrêté du 18 janvier 2002, article 3)

  • Chlore gazeux ;

  • eau de Javel.

Les composés qui contiennent de l'acide trichloroisocyanurique ou du dichlorosicocyanure de sodium ou de potassium ou de l'hypochlorite de calcium et qui figurent sur une liste établie par le ministre chargé de la santé. De l'acide isocyanurique peut être ajouté aux produits chlorés.
L'eau des bassins, traitée sans acide isocyanurique, doit avoir :
  • une teneur en chlore libre actif supérieure ou égale à 0,4 et inférieure ou égale à 1,4 milligramme par litre ;
  • une teneur en chlore total n'excédant pas de plus de 0,6 milligramme par litre la teneur en chlore libre ;
  • un pH supérieur ou égal à 6,9 et inférieur ou égal à 7,7.
L'eau des bassins, traitée au chlore en présence d'acide isocyanurique, doit avoir :
  • une teneur en chlore disponible au moins égale à 2 milligrammes par litre mesurée avec le diéthylparaphénylènediamine (DPD) ;
  • une teneur en chlore total n'excédant pas plus de 0,6 milligramme par litre la teneur en chlore disponible ;
  • un pH supérieur ou égal à 6,9 et inférieur ou égal à 7,7 ;
  • une teneur en acide isocyanurique inférieure ou égale à 75 milligrammes par litre.

Eau de Javel.

                  2/. Brome

L'eau des bassins doit avoir :
Une teneur en brome supérieure ou égale à 1 milligramme par litre et inférieure ou égale à 2 milligrammes par litre ;
Un pH supérieur ou égal à 7,5 et inférieur ou égal à 8,2.

                      3. Ozone

L'ozonation de l'eau doit être effectuée en dehors des bassins. A l'arrivée dans les bassins, l'eau ne doit plus contenir d'ozone. Entre le point d'injection de l'ozone et le dispositif de désozonation, l'eau doit, pendant au moins quatre minutes, contenir un taux résiduel minimal de 0,4 milligramme par litre d'ozone. Après désozonation, une adjonction d'un autre désinfectant autorisé compatible doit être effectuée dans les conditions qui lui sont applicables.

                          4. Chlorhydrate de polyhexaméthylène biguanide (PHMB)

(Arrêté du 18 janvier 2002, article 4)
L'autorisation est donnée pour une durée d'un an à dater de la publication du présent arrêté, pour les produits comportant cette molécule figurant sur une liste établie par le ministre chargé de la santé.
Pendant cette période, les analyses microbiologiques des eaux ainsi traitées doivent être complétées par la recherche de Pseudomonas aeruginosa et les dénombrements bactériens à 22°C et 37°C.
L'eau des bassins doit avoir :
  • une teneur en PHMB comprise entre 30 milligrammes par litre et inférieure ou égale à 45 milligrammes par litre ;
  • Un pH supérieur ou égal à 6,9 et inférieur ou égal à 7,5.


Les chlores



  -Les chlore stabilisés (composés isocyanurés). 
                Ces produits permettent de réduire notablement la consommation de désinfectant particulièrement dans les piscines de plein air, du fait d'une grande stabilité aux rayons U.V.
Par hydrolyse, ils libèrent du " chlore disponible " mesurable à la DPD N°1(pastilles d'analyse chlore dpd1) et du stabilisant (acide isocyanurique).

      a/ Acide trichloroisocyanurique . Grossetablettes (de chez ARCH)
  ce produit se présente sous forme de granulés, de poudre, de tablettes ou de galets.
TENEUR en chlore : 90%
Il a tendance à abaisser le PH.
Généralement utilisé sous forme de galets, il est injecté dans l'eau par un système de dissolution spécifique.
                                                         
      b/ Dichloroisocyanurate de sodium. T.Granulat et Super Granulat (de chez ARCH)
Ce produit de présente sous forme de granulés ou de poudre blanche.
TENEUR en chlore : 56% ou 63% (forme hydratée ou anhydre)
Faible action sur le PH.
Il est injecté, dissous dans l'eau par pompes doseuses.

      c/ Dichloroisocyanurate de potassium.
Ce produit se présente sous forme de granulés ou de poudre blanche.
TENEUR en chlore :  59%
Faible action sur le PH.
Il est injecté dissous dans l'eau par pompes doseuses.



Si vous traitez au chlore en galet, prenez soin de mesurer une fois par mois votre taux de stabilisant afin qu'il ne dépasse pas les 65 ppm. Lorsque vous atteignez ce seuil, ranger votre chlore stabilisé à l'abri, utilisez le chlore non stabilisé à sa place tant que le taux de stabilisant n'est pas redescendu (naturellement par les lavages de filtre) à environ 25 ou 30 ppm. Pendant ce changement de produit, ne jamais mélanger ces chlores entre eux sous peine de provoquer une très forte réaction chimique dangereuse.

  Taux de chlore en piscine avec stabilisant  :  > à 2 mg

    Taux de chlore non stabilisé en piscine    :  entre 0.4 mg  et  1.4  mg


Ph conseillé    :    7.3

Le brome

              Présentation

Le brome (Br), appartient à la même famille chimique que le chlore (Cl) : les halogènes. Comme le chlore, il se lie facilement avec d'autres éléments chimiques pour créer de nouveaux composés comme l'acide bromhydrique (HBr).
Le brome est l'un des éléments chimiques les plus réactifs.

                Champ d'action

Comme tous les halogènes, le brome est un oxydant puissant. De ce fait, il élimine efficacement les bactéries, les virus et les champignons en pénétrant dans les micro-organismes ou les déchets organiques pour les désactiver ou les dissocier.
Il est aussi très efficace avec les algues en traitement préventif comme en traitement curatif.


                  Le dosage du brome

Pour traiter efficacement votre piscine au brome vous devez tenir compte de :

Le pouvoir désinfectant du brome :
Comme pour le chlore, le dosage du brome doit permettre de satisfaire la demande en brome de l'eau. Cette demande est déterminée par :
la quantité de composés (SDT) et de matières organiques (polluants) avec lesquels le brome va devoir réagir
le temps nécessaire à la réaction de désinfection et d'oxydation (temps de contact)
la température de l'eau
La concentration de brome dans l'eau doit permettre de satisfaire en permanence la demande en brome pour une désinfection optimale. D'où la nécessité de mesurer régulièrement la concentration du brome :
 
          Entre 2 et 4 mg/l de brome  pour une piscine
            Entre 3 et 5 mg  de brome pour un spa
   
La rémanence du brome :
Le brome est un produit rémanent comme le chlore mais il est plus réactif.
Pour déterminer le potentiel de désinfection du brome dissout dans l'eau de votre piscine, vous devez connaître :
La quantité totale de brome dans l'eau
La quantité de brome disponible ou brome libre, c'est-à-dire utile pour la désinfection et l'oxydation des composés et matières organiques. Ce brome n'a pas encore réagit, il est en "attente de désinfection"
La quantité de brome combiné, résultat de la combinaison du brome avec les composés et matières organiques. Ce sous-produit du brome participe efficacement à la désinfection
Lorsque le chlore se combine avec des composés d'azote et d'ammoniac (présents dans l'urine, la sueur, la salive, les graisses,...), il forme des bromamines.
Elles ne génèrent normalement aucune odeur désagréable comme les chloramines, ni irritation. Elles sont très réactives. Leur forme et leur quantité varie en fonction du pH de l'eau
Le pH de l'eau :
L'eau de votre piscine doit avoir un pH compris entre 7,5 et 8,2 pour une efficacité optimale des traitements au brome. Le niveau de réactivité du brome actif avec un pH de l'eau élevé est bien supérieur à celui du chlore
La stabilité du brome aux ultraviolets (U.V.) :
                      Le brome est peu sensible aux ultraviolets émis par le soleil. Il n'a pas besoin d'être stabilisé comme le chlore
La température de l'eau :
Le brome est peu sensible à la température de l'eau. Il reste réactif à des températures élevées ce qui en fait un très bon désinfectant pour les spas.
              La mesure du brome :
Pour déterminer le potentiel de désinfection de l'eau de votre piscine, vous devez mesurer à l'aide de tests colorimétriques ou électrométriques :
Le pH de l'eau : il doit être compris entre 7,5 et 8,2 .


La concentration de brome : elle doit être comprise entre 2,0 et 4,0mg/litre
      PH conseillé  :    7.5

         
                                Le traitement choc
                    Les traitements chocs sont à réaliser avec du chlore non stabilisé comme l'hypochlorite de calcium ou de l'oxygène actif pour rattraper un déséquilibre de l'eau, suite à une pollution importante et imprévue : invasion d'algues, augmentation importante du nombre de baigneurs et de la fréquence des baignades, augmentation de la température.
Ce type de traitement est à mettre en œuvre précautionneusement puisqu'il modifie de manière importante la concentration de produits de traitement dans l'eau de piscine.

  En piscine,la distribution du brome s'effectue avec un brominateur. Après remplissage du réservoir de brome, le réglage de production dépend de l'ouverture des vannes de l'appareil. L' optention d'un taux de brome régulier n'est pas très facile. Traitement beaucoup plus aisé pour les spas.









Précautions d'emploi
Compatibilité du brome

Ne jamais mélanger de brome avec les chlores organiques et le stabilisant
Ne jamais mélanger le brome et un acide.


L'électrolyse de sel

                              En savoir plus sur l'électrolyse au sel :


                            Comment ça marche ?

L´électrolyse au sel est un principe simple qui rappelle la mer et son éco-système de fonctionnement.

+ L´eau de la piscine est très légèrement salée (8 fois moins que l´eau de mer).

+ Par électrolyse, à travers la cellule, le sel est transformé en hypochlorite de sodium, un désinfectant puissant.

+ L´hypochlorite de sodium détruit tous les micro-organismes dans la cellule et assure dans le bassin un niveau suffisant de chlore libre.

+ Sous l´effet des UV du soleil, le chlore actif se recombine en sel. Et le cycle se reproduit à l´infini pour un minimum d'intervention de votre part.


                                          Pourquoi choisir l'électrolyse au sel ?

Ce système assure la totalité de la désinfection et empêche le développement des algues automatiquement.

+ Le désinfectant est directement fabriqué par l'électrolyseur sans manipulation de produits chimiques.

+ L´eau devient douce et claire sans les inconvénients d´un traitement classique au chlore : aucune odeur, pas d´irritation ou d´yeux qui piquent, pas de dessèchement de la peau.

  Vous avez la possibilité de piloter la, production de chlore de l'électrolyseur par une régulation qui analyse et règle le taux de chlore suivant le point de consigne que vous lui donnez. Car d'origine, un électrolyseur fabrique un certain taux de chlore que vous lui avez prgrammé et ce taux de production journalière ne changera que si vous le modifiez manuellement. Il est donc important de vérifier chaque semaine le niveau de chlore de la piscine.
  L'installation  supplémentaire d'un analyseur de chlore est donc d'un très grand confort.



Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : samedi 16 septembre 2017